Toute l'actu des consoles Nintendo : news, tests, et vidéos de jeux Wii, DS et 3DS !


>Vous êtes ici : Accueil » Wii U » Darksiders II » Test

Test de jeu / Wii U / Darksiders II

Darksiders II

Darksiders II

FaceBook Twitter
Envoyer

Alors que THQ s’apprête à vendre la quasi-totalité de ses licences juteuses au plus offrant, les joueurs Wii U peuvent découvrir, depuis le 30 novembre dernier, le coup de crayon de Joe Madureira dans un univers monté de toutes pièces par l’équipe de Vigil Games. Are you ready ?

Darksiders II - 14Darksiders II - 17Darksiders II - 15Darksiders II - 16

Dead or Alive  Premier épisode sur Wii U, Darksiders 2 ne fera pas dans les détails contrairement à un certain Mass Effect 3 : Special Edition. Ici, aucune bande dessinée interactive à visionner et encore moins de résumé pour tenter de prendre le train en marche : Death n’est pas content et, sur le dos de son cheval Despair, il compte bien remédier à ses sauts d’humeur en allant faire un tour chez le sorcier du coin, bien caché dans sa forteresse de glace. Un prologue qui coupe le souffle par sa musique, ses bruitages, son environnement et un doublage US d’une qualité remarquable… Un cocktail qui ne faiblit pas tout au long du jeu, mais la Mort n’en avait que faire de ses détails. Son arrivée dans ce lieu reculé n’avait qu’un seul et même objectif : sauver son frère « nephilim » – une race quasiment éteinte, les derniers survivants étant les 4 cavaliers de l’Apocalypse – War, tenu responsable par le « Charred Council » de la mort de l’humanité telle que nous la connaissons… Le 21 décembre 2012 avant l’heure en somme ! Des évènements contés dans Darksiders premier du nom qu’on évitera de spoiler davantage ici même, préférant laisser les plus courageux vivre cette aventure sur PlayStation 3 ou Xbox 360. Et quant au prologue de Darksiders 2, tout juste dirons-nous que Death prendra son courage à deux mains et partira en quête de l’Arbre de la Vie, capable de ressusciter tous les êtres humains à ce qu’il parait… L’aventure se révèlera longue, bien plus longue que le premier opus qu’il était possible de finir à 100% en moins de vingt heures de jeu.

Darksiders II - 18Darksiders II - 11Darksiders II - 12Darksiders II - 13

Avec des gesticulations dignes des plus grands félins, Death plaira à tous les détracteurs de War, plus lent dans ses déplacements et combos à l’époque. Plus rapide, le deuxième cavalier profitera aussi d’un panel d’armes plus varié allant de la double faux à la hache imposante, en passant par la massue ou encore les gantelets… Des armes à récupérer dans les boutiques prévues à cet effet ou les monstres, si la chance est avec vous. Un ennemi vaincu rimera souvent avec argent et nouvelle pièce d’équipement (armure ou arme) qu’il sera possible de revêtir dans la foulée si les stats s’avèrent en accord avec vos envies du moment et le niveau de votre cher camarade, tandis que les fans de mode prendront aussi en compte l’aspect visuel, chaque pièce étant susceptible de changer drastiquement la tenue de l’Ange de la Mort : épaulière à cornes renforçant uniquement la défense ou plastron classieux redonnant de la vie et améliorant la magie, double faux baignant dans l’élément feu ou gantelets glacés à la force de pénétration accrue… Tels seront les choix possibles, et le challenge rendra l’expérience encore plus savoureuse, les rencontres dangereuses étant monnaie courante dans le monde de Darksiders 2. Encore plus vrai si vous êtes du genre à sortir des sentiers battus pour explorer la bâtisse en ruines au loin, près d’une cascade. Le boss qui s’y cache ne vous fera pas de cadeau. True story.    
Expérience ultime?  Le battle system s’apparente à un mélange entre The Legend of Zelda : Ocarina of Time, pour son système de visée Z et les déplacements avant/latéraux/salto arrières, et Devil May Cry pour ses combos permettant de varier les plaisirs en commençant par deux-trois coups de gantelets bien placés avant de lancer (bouton b) le cobaye du moment dans les airs et finir le travail avec sa double faux. La ressemblance s’arrête là, Death étant bien moins aérien que notre ami Dante, préférant jouer sur l’esquive et la contre-attaque rapide au sol. D’autres armes secondaires, à récupérer entre autres dans les donjons, apporteront plus de possibilité à un système de combat déjà bien huilé… Qui tombera malheureusement au tapis dès qu’un grand nombre d’ennemis entrera en scène : les problèmes de framerate seront monnaie courante, qu’il s’agisse des combats surchargés en ennemis ou des balades en extérieur, les ralentissements plombent cette nouvelle version sur console Nintendo. Un détail qu’on gardera toujours dans un coin de sa tête, relégué malgré tout au second plan tant le level-design et la direction artistique décoiffent ! On passe le cap de la surprise avec ce deuxième volet qui gomme la plupart des défauts de l’original et le surpasse dans quasiment tous les domaines, notamment la durée de vie qui passe de 19h – nombre d’heures passées sur Darksiders pour le finir à quasiment 100% – à plus de 30h avec des quêtes annexes et des discussions PNJ plus présentes que par le passé. Citons aussi « The Crucible », l’arène accessible directement sur la carte où il faudra éliminer plusieurs vagues d’ennemis, de plus en plus ardues, qui donneront accès à des objets à l’intérêt variable. A tenter une fois l’aventure bien entamée, la difficulté étant ici aussi au rendez-vous.

Darksiders II - 4Darksiders II - 1Darksiders II - 6Darksiders II - 5

Deux bonnes nouvelles exclusives aux joueurs Wii U : l’inclusion d’Argul’s Tomb (et tous les bonus de précommande qu’il y avait eu pour les versions PS3 et 360) sur la galette, le premier gros DLC proposé par THQ, et la possibilité de jouer au soft entier uniquement sur le Wii U GamePad. Un gros point fort pour quiconque doit partager la télévision une fois rentré à la maison… Néanmoins, même si jouer sur le petit écran a son charme, il faudra encore une fois faire avec un framerate instable (moins prononcé durant les combats que sur TV), de nombreux loadings (même s’ils se révèlent la plupart du temps assez courts) et un tearing léger mais présent. A noter que si vous jouez uniquement sur télévision, le Wii U GamePad affichera constamment la map des environs ou l’inventaire, avec la possibilité de modifier son équipement d’un coup de stylet. Quant au doublage US, il faudra passer la console en anglais pour en profiter, la galette PAL offrant des voix FR par défaut. Attention toutefois pour les moins doués avec la langue de Shakespeare : mettre la console en anglais offrira voix et textes dans cette même langue.     

       



test écrit par

  • Graphismes

    7 / 10

    Une direction artistique de folie, en partie gâchée par quelques bugs et un tearing léger mais présent. L’achat de l’artbook est très chaudement recommandé pour quiconque adhère au style de Joe Madureira.

  • Jouabilité

    7 / 10

    L’exploration perd de sa superbe à cause de multiples ralentissements (surtout en extérieur) et de nombreux loadings. Le système de combat, mélangeant plusieurs inspirations, s’en sort mieux malgré un framerate qui perd le fil dès que les ennemis abondent

  • Son

    8 / 10

    Doublage US d’une qualité remarquable et bande-originale très inspirée. On regrettera tout de même un petit manque de variété dans les pistes sur le long-terme. Quant aux voix françaises, elles ne sont pas en reste.

  • Durée de vie

    9 / 10

    Vous prenez le premier épisode et vous multipliez par deux. Plus de trente heures en compagnie de Death, ça ne se refuse pas !

  • Fun

    7 / 10

    Malgré ses défauts, l’aventure Darksiders 2 vaut largement la peine d’être vécue… Sur Wii U comme sur les autres supports (avantage au PC si le off-TV play ne résonne pas chez vous).

• Level-design excellent
• Direction artistique/Doublage US de folie
• Jouer directement sur le GamePad

• Framerate instable
• Nombreux loadings
• Où sont les autres DLC ?

7 / 10

Verdict

Plus joli que chez la concurrence, exception faite du PC bien sûr, Darksiders 2 version Wii U n’est clairement pas un indispensable pour quiconque possède une 360 ou une PlayStation 3, la galette étant déjà trouvable à un prix très abordable si on prend la peine de chercher… Cependant, tout joueur à la recherche d’un jeu d’action/aventure typé The Legend of Zelda dans un univers plus « dark » devrait trouver son bonheur, à condition d’être peu regardant sur le côté technique, les ralentissements et les loadings, légers mais nombreux on le répète, plombant l’aventure du deuxième cavalier de l’apocalypse. Reste la possibilité de voyager plus d’une trentaine d’heures directement dans son lit, l’off-TV play étant bien entendu au rendez-vous. Un détail pour certains, une raison de plus pour passer à la caisse chez d’autres ! Reste la question des DLC sortis après Argul’s Tomb : on attend toujours des nouvelles de THQ. En espérant que le procès en cours ne vienne pas modifier leurs plans sur Wii U…

- / 10

Le verdict des lecteurs

Vous avez joué à ce jeu ? Donnez votre avis !

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Envoyer


publicité

Infos Jeu

Darksiders II

Darksiders II

7 / 10
  • Acheter sur Fnac.com
    Jeu neuf à 64.9 €

[articles disponibles]

[médias disponibles]

publicité