Test de Rayman Contre les Lapins Cretins sur Wii

Rayman Contre les Lapins Cretins

Rayman Contre les Lapins Cretins

  • publié le 18 février 2009 par
  • Plateforme : WII
  • Date de sortie :08/12/2006
  • Genre :Party game

Pour nombre de gamers, la date du 8 décembre 2006 restera longtemps gravée dans les mémoires. En ce jour béni des Dieux, la bien-aimée firme nippone Nintendo nous a enfin proposé sa Wii, véritable révolution dans le monde parfois terne du jeu vidéo. De nombreux jeux étaient disponibles dans le line-up de lancement, et en particulier un qui nous intéresse ici : Rayman contre les Lapins Crétins. Pour ce premier opus sur cette nouvelle machine Next Gen, Michel Ancel et son équipe ont mis les petits plats dans les grands. Reste à savoir si le tout est assez efficace pour nous faire se dandiner pendant des heures devant la télévision. C’est bon d’être européen, nom d’un Lapin !Développé par les Français de chez Ubisoft Montpellier, ce Rayman contre les Lapins Crétins marque un changement radical dans la série. Après plusieurs jeux de plates-formes, notre ami sans bras ni jambe fait ici un demi-tour à 180° afin de se voir adapter au mieux aux possibilités offertes par la Nintendo Wii et les fonctions gyroscopiques de sa Wiimote. Exit la grande aventure scénarisée, le titre se transforme ici en un party-game totalement délirant, directement inspiré du grand du genre qu’est Mario Party. Un pari osé que se sont lancé les équipes de développement mais qui, cessons de suite le suspense, est une franche réussite ! En effet, le gameplay totalement retravaillé pour correspondre aux attentes des consommateurs est impeccable, permetant aux joueurs de se délecter un maximum.

Cessons donc de tourner autour du pot, et entrons sans plus tarder dans le vif du sujet ; le titre se décompose en deux modes bien distincts, le mode Histoire et le mode Score. Le premier vous plonge dans la peau du célèbre Rayman, alors que celui-ci est en train de prendre un délicieux pique-nique avec ses amis les bébés Globox. Manque de chance, c’est ce moment qu’on choisit les Lapins Crétins pour lancer leur « lapinvasion » ! En deux temps, trois mouvements, Rayman et ses amis se retrouvent jetés au cachot, contraints à se soumettre aux exigences de leurs ravisseurs. Afin de sauver ses compagnons, Rayman est jeté au cœur d’une immense arène, sous les yeux hostiles d’une horde de lapins. A partir de ce moment, et uniquement pour s’amuser, les lapins vont faire subir à Rayman toute une série d’épreuves, correspondant chacune à un mini-jeu. Autant dire que cela ne sera pas de tout repos, puisque pas moins de 75 jeux différents sont à dénombrer, tous différents pour la plupart. L’aventure est décomposée en plusieurs jours, chacun d’entre eux proposant au total quatre épreuves plus une finale, pour un total de cinq mini-jeux donc. Bien qu’il ne soit nécessaire de réussir que trois des quatre challenges de base, il est fortement conseillé de finir avec succès chacun d’eux. En effet, obtenir 100% de réussite sur une journée permettra de débloquer différents bonus, comme des musiques pour le juke-box de votre cellule – eh oui, c’est qu’il faut tout de même avoir un minimum de confort lorsqu’on est en prison ! – ou bien de nouvelles tenues pour Rayman. Ces dernières sont d’ailleurs totalement géniales, et les différents looks représentés permettent à chacun de trouver ce qui lui correspond le mieux. Gothique, mémé, rappeur, look « Elvis », etc. Rien n’a été oublié, et il est sûr que les développeurs ont du prendre un plaisir certain à créer chacun des costumes.

Rayman Contre les Lapins Cretins - 11Rayman Contre les Lapins Cretins - 10Rayman Contre les Lapins Cretins - 9Rayman Contre les Lapins Cretins - 8

Que la lapinvasion commence !Chacune des journées est donc divisée en cinq mini-jeux, pour un total de 75 épreuves au final. Au total, c’est donc à plus des 35 mouvements différents que le jour devra se plier pour parvenir à ses fins, et il faut dire que la nouvelle façon de jouer apportée par la Wiimote (et le Nunchuk, la plupart des mini-jeux nécessitant les deux éléments) est un réel avantage pour le titre. On retrouvera par exemple des challenges musicaux, où il faudra frapper des lapins en rythme, un peu à la manière d’un Dance Dance Revolution retravaillé. L’autre type de jeu à revenir souvent est celui des phases de shoot à la première personne. A la manière d’un Time Crisis, vous avancez en suivant un chemin prédéfini ; à vous ensuite d’éliminer les Lapins Crétins se trouvant sur votre passage à l’aide de votre pisto-ventouse. Le tout donne lieu à des séquences d’anthologie, qui ne se revivent pas de la même façon sur PS2 ou toute autre console autre que la Wii. De nombreuses autres façons de jouer sont disponibles, dont beaucoup sont classées dans une catégorie « Musculation ». Des courses où il faut secouer vivement chaque bras comme si l’on courait jusqu’au lancé de poids – au détail près que le poids est ici remplacé par une vache complètement folle -, rien n’a été oublié et chaque jeu propose un challenge inédit et complètement loufoque. Car oui, s’il est bien un point qu’il est important de signaler, c’est que le titre développé par Michel Ancel et son équipe a comme point de départ un humour décapant. Que ce soit dans le look même des lapins, dans leurs cris ou dans tout autre élément du soft, ce dernier est un concentré de drôleries toutes plus délirantes les unes que les autres. Absolument génialissime. Si le mode Histoire ne permet qu’à un seul joueur de s’amuser, il en est tout autrement en ce qui concerne le mode Score. Ce dernier permet à quatre amis de s’affronter simultanément ou à tour de rôle sur chacun des jeux préalablement débloqués dans l’aventure solo. Comme son nom l’indique, ce mode est avant tout basé sur un système de records à battre, permettant de débloquer différents bonus. On y retrouve par exemple des séries d’artworks, diverses vidéos toujours aussi amusantes, etc. Réellement bien fichu, ce mode deviendra rapidement le point central de vos soirées entre amis, et ce même si vous ne possédez qu’un seul combo Wiimote + Nunchuk. En effet, le titre offre la possibilité de faire tourner la manette et de jouer à tour de rôle, le gagnant étant celui qui réalise le meilleur temps ou meilleur score. Un vrai plaisir.

Rayman Contre les Lapins Cretins - 7Rayman Contre les Lapins Cretins - 6Rayman Contre les Lapins Cretins - 5Rayman Contre les Lapins Cretins - 4

C’est lapinpeccabe !S’il est un point sur lequel la Wii a été critiquée dès le départ, c’est indiscutablement au niveau de sa puissance. Nettement moins impressionnante que ses concurrentes en matière de graphismes, la nouvelle de chez Nintendo a toutefois joué carte sur table en annonçant une puissance à peu près équivalente à celle d’une Xbox première du nom. En conséquent, la réalisation technique du soft n’est pas aussi bonne que ce qu’on pourrait espérer obtenir d’une console nouvelle génération. Les graphismes sont donc beaux, meilleurs que sur la version PS2 par exemple, mais n’atteignent tout de même pas des sommets. Malgré tout, la recette prend plutôt bien, et passé le petit temps d’adaptation nécessaire à l’assimilation du style graphique, on ne fait plus guère attention aux quelques lacunes affichées. Les décors sont joyeux, colorés, et cela devrait suffire à un joueur recherchant avant tout le fun. Bien entendu, celles et ceux qui voient les graphismes comme un moyen indispensable pour apprécier pleinement un jeu seront déçus et auront en conséquent du mal à profiter au mieux du titre. Au niveau de la bande-son en revanche, il n’y a rien à redire. Comment ne pas esquisser ne serait-ce qu’un sourire en entendant les cris déjantés de ces délicieux petits rongeurs ? C’est certes complètement débile, mais la formule fait mouche chez la plupart des personnes l’ayant essayé ! Du côté des musiques c’est également du tout bon, avec des remix de chansons bien connues comme Girls just want to have fun ou Good times pour ne citer qu’eux. En bref, la partie sonore est juste tonitruante. On adore ! test écrit par

  • Graphismes

    6 / 10

    Pas spécialement éblouissants, souvent simplistes, ils n'en restent pas moins variés et colorés avec de nombreux environnements tous plus originaux les uns que les autres

  • Jouabilité

    8 / 10

    Le combo Wiimote/ Nnunchuk fonctionne à merveille et la Wii semblait prédestinées à accueillir bras ouvert ce titre.

  • Son

    7 / 10

    Les bruitages de nos amis les lapins sont excellents et la bande-son est dans le ton du jeu, décalée.

  • Durée de vie

    8 / 10

    Avec ses nombreux mini-jeux et ses bonus, cela reste plus que convenable

  • Fun

    8 / 10

    Décalé, déjanté, bref... oui cela tombe sous le sens, le Fun à l'état pur.

• La Jouabilité
• La durée de vie
• Le concept décalé

• Les graphismes

7.5 / 10

Verdict

En définitive, ce Rayman contre les Lapins Crétins se pose comme un des titres à posséder absolument sur Nintendo Wii. Exploitant au mieux les possibilités offertes par le combo Wiimote + Nunchuk, le titre développé par les frenchies de Ubisoft a tout pour plaire aux petits comme aux grands. Avec ses 75 mini-jeux, son mode Score et ses innombrables bonus à débloquer, le soft peut également se vanter d'être doté d'une durée de vie conséquente. En tout cas, si vous aimez le type d'humour déjanté proposé par Michel Ancel et sa bande, et que les graphismes un peu en deçà de ce qu'on peut attendre ne vous rebutent pas, vous pouvez foncer sans plus tarder. 60€ pour autant de tranches de rire seul ou entre amis, ce n'est vraiment pas cher payé ! Incontournable.

- / 10

Le verdict des lecteurs

Vous avez joué à ce jeu ? Donnez votre avis !

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Publicité

Infos Jeu

Rayman Contre les Lapins Cretins

Rayman Contre les Lapins Cretins

7.5 / 10
  • Acheter sur Fnac.com
    En occasion à 14.90€

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Publicité