Toute l'actu des consoles Nintendo : news, tests, et vidéos de jeux Wii, DS et 3DS !

Test de jeu / DS / Inazuma Eleven 2 : Tempête de Glace

Inazuma Eleven 2 : Tempête de Glace

Inazuma Eleven 2 : Tempête de Glace

FaceBook Twitter
Envoyer

Le football reprend ses droits sur Nintendo DS ! Un peu plus d’une année après le premier volet, Inazuma Eleven débarque en Europe avec un double épisode, Tempête de Feu et Tempête de Glace, là où les japonais attendent déjà le cinquième volet intitulé Inazuma Eleven GO 2 : Chrono Stone… Sur 3DS. La version enflammée ayant déjà eu droit à son test, que vaut cette tempête glacée ? Suivez le guide !

Inazuma Eleven 2 : Tempête de Glace - 15 Inazuma Eleven 2 : Tempête de Glace - 12 Inazuma Eleven 2 : Tempête de Glace - 9 Inazuma Eleven 2 : Tempête de Glace - 8

Attrapez-les tous !Sans surprise, Inazuma Eleven 2 reprend quasiment là où le premier épisode se terminait : le dopage mis au tapis, Mark Evans – le Fabien Barthez de Level-5 - et toute son équipe triomphaient de la Zeus Académie et repartaient chez eux, le Football Frontier (un grand tournoi de foot) en poche ! Heureux comme jamais, la meilleure équipe du Japon rentrait chez elle les crampons légers… Sans savoir ce qu’il se tramait sous ce ciel d’un bleu éclatant. Ainsi, quelques jours plus tard, le collège de Raimon – votre collège – était devenu la cible principale de ballons noirs particulièrement destructeurs ! Derrière cette attaque radicale se cachait l’Alius Académie, une toute nouvelle équipe de foot qui deviendra par la force des choses l’ennemi numéro un à vaincre. Comment une équipe aussi puissante a-t-elle pu rater le tournoi du Football Frontier conté dans Inazuma Eleven premier du nom ? Tout simplement parce que les membres de ce « collège », à l’image de Clark Kent, viennent d’un tout autre monde : ce sont des extraterrestres. Le football jouissant d’une grande réputation à travers le monde, l’objectif de cette dream team inédite est simple : affronter de nombreuses équipes et/ou détruire tous les collèges du pays afin de devenir la meilleure team et régner sur le monde… Vous l’aurez compris, le scénario ne sert que de prétexte à des matchs tous plus fous les uns que les autres, dans la veine d’Olive & Tom avec un soupçon de Pokémon qui rend la formule sacrément irrésistible, stylet en main. Jouissant d’une localisation française intégrale, Nintendo n’a pas fait les choses à moitié : le casting animant le show du côté de Disney XD revient même pour enregistrer les quelques lignes de dialogue qui viendront appuyer certaines séquences importantes de l’aventure. Les fans de VO grinceront encore une fois des dents, le casting japonais brillant par son absence… Pas vraiment une perte dans la mesure où le doublage se fait globalement assez rare.

Tout comme Pokémon Noir et Blanc, le gameplay d’Inazuma Eleven 2 : Tempête de Glace est divisé en deux grandes parties : l’exploration et les défis/matchs. La première, comme son nom l’indique, permet de se promener un peu partout dans la peau de Mark Evans, accompagné de 3 camarades choisis par vos soins après passage dans les menus. Les « combats » étant de la partie, cette première sélection s’avère importante puisque ces quatre petits sprites visibles à l’écran formeront votre équipe durant les nombreux « défis » du jeu, nom donné aux combats aléatoire : interceptez le ballon, marquez un but, gagnez avec au moins deux buts d’écart… Compléter ces critères apportera son lot de points d’expérience, nécessaires pour améliorer ces persos fétiches et accessoirement apprendre de nouvelles techniques, et des points d’amitié/motivation indispensables pour recruter encore plus de joueurs, acheter des crampons tout neufs ou développer son équipe en enchainant les entrainements spécifiques (individuel). Ceux-ci sont visibles un peu partout sur la carte, il s’agit des fameux points « éclair » : certains développeront la vitesse tandis que d’autres permettront d’augmenter votre puissance de frappe !

Si les phases d’exploration sont jouables au combo croix directionnel-boutons ou au stylet, les défis et matchs ne vous laisseront pas le choix : le stylet est obligatoire. Les allergiques au tactile passeront très certainement leur chemin… Sans même savoir ce qu’ils ratent ! Les matchs s’avèrent toujours aussi bons voir même meilleurs qu’avant grâce à quelques ajouts bien pensés : aux classiques jeux en triangle, une-deux, centres suivis d’une retournée acrobatique ou d’une tête rageuse en première intention viennent s’ajouter les techniques offensives (marquées d’un T) pouvant être activées de loin, très loin même ! Ces tirs, la plupart du temps très puissants, peuvent être déclenchés sans mal du milieu de terrain. Seule alternative pour faciliter le travail de Mark Evans dans les cages, activer les techniques « blocage » (frappées d’un B) de certains défenseurs placés sur la course de la frappe : bloquer le cuir à l’aide du « Mur » ne le stoppera pas mais ralentira sans aucun doute sa course, le goal pouvant utiliser sa technique spéciale l’esprit serein… Un peu comme dans l’animé en somme, où les frappes surpuissantes sont finalement arrêtées grâce aux efforts conjugués du goal et de toute sa défense voir même des attaquants parfois, Axel Blaze (Gouenji dans la version originale) en tête. A noter qu’il est aussi possible, en cas de PT (points de technique) à zéro ou en l’absence de tirs T, de frapper des quarante mètres en tapotant l’icône placée sur la droite de l’écran inférieur. Une astuce qui a le don de surprendre le goal adverse quand on en fait bon usage…

Enfin, le recrutement est toujours aussi présent dans cette suite. Une fois dans la caravane Inazuma, le joueur aura la possibilité de parcourir le Japon tout en construisant sa nouvelle équipe via les deux postes de communication prévus à cet effet : l’un permet de transférer des joueurs déjà rencontrés en défis/matchs grâce aux contacts de votre ancien coach tandis que le deuxième réintroduit le système de relations. Moyennant quelques points d’amitié, vous connaitrez l’emplacement du joueur qui vous intéresse ! A vous de faire en sorte qu’il rejoigne les Raimon Eleven par la suite. Pour info, plus de 1500 joueurs sont recrutables dans cette version, certains étant même exclusifs à la cartouche, mais votre équipe ne pourra pas dépasser le seuil des 100 joueurs. Des joueurs à la double personnalité (on parle de duplicité dans le jeu) comme Shawn Frost répondent aussi présents, à placer en défense ou en attaque selon l’humeur du moment. Quels seront les membres de votre onze légendaire ?

Test rédigé par : big_boss



test écrit par

  • Graphismes

    7 / 10

    La cartouche tient toujours la route en 2012. Rien à dire sur les séquences 3D mais l'exploration à la Pokémon aurait mérité une petite mise à jour.

  • Jouabilité

    9 / 10

    Level-5 maitrise l'écran inférieur de la DS et le prouve une nouvelle fois avec ce deuxième volet. Du tout bon. Mention spéciale aux matchs, excellents !

  • Son

    7 / 10

    Les fans retrouveront avec grand plaisir les musiques de l'animé. On regrettera, encore une fois, l'absence des voix japonaises. A noter que la cartouche offre une VF intégrale.

  • Durée de vie

    8 / 10

    Tout dépend de votre degré d'adhérence au concept introduit par Pokémon. Le scénario devrait vous demander une quinzaine d'heures de jeu pour être bouclé, sans vraiment s'attarder sur tout ce qui fait la force d'Inazuma Eleven.

  • Fun

    9 / 10

    Suite spirituelle d'Olive & Tom, il serait dommage de passer à côté de ce titre qui ne se prend jamais au sérieux, multipliant les techniques surréalistes pour nos beaux yeux en manque de cuir !

• Localisation française intégrale
• Mélange foot - RPG toujours aussi passionnant
• Des ajouts intéressants

• Une 2D vieillissante côté exploration
• Manque de challenge ?
• Les voix japonaises au placard

8 / 10

Verdict

La suite d'Inazuma Eleven aura mis un peu plus d'une année avant de s'attaquer au Vieux Continent, le temps pour Nintendo d'offrir une localisation exemplaire tout en français. Les rares séquences animées ainsi que quelques dialogues in-game se voient par conséquent doublés dans notre belle langue histoire de combler les fans de la série, tandis que les autres pourront toujours regretter l'absence des voix originales. Néanmoins, il serait dommage de bouder le jeu pour ce petit détail tant l'ensemble est toujours aussi convaincant : Level-5 prouve encore une fois sa maitrise du support sans oublier ces petits ajouts qui, mis bout-à-bout, rendent l'expérience beaucoup plus intéressante. A vous de choisir la cartouche, Inazuma Eleven 2 : Tempête de Glace offrant son lot de joueurs inédits à recruter, de techniques spéciales et d'un adversaire (ou plusieurs qui sait) particulièrement puissant. Rendez-vous l'année prochaine pour le troisième épisode ?

- / 10

Le verdict des lecteurs

Vous avez joué à ce jeu ? Donnez votre avis !

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Envoyer


Infos Jeu

Inazuma Eleven 2 : Tempête de Glace

Inazuma Eleven 2 : Tempête de Glace

8 / 10
  • Acheter sur Fnac.com
    En occasion à 9.90€

[articles disponibles]

[médias disponibles]