> Vous êtes ici :

Test de Bravely Second sur 3DS

Bravely Second

Bravely Second

Alors que les Final Fantasy ne cessent de décevoir à cause de leurs fausses bonnes idées, Silicon Studio et Square Enix avaient surpris leur monde avec un Bravely Default revenant aux sources du JRPG. Malgré quelques défauts dont une certaine redondance en fin de jeu, les critiques et les joueurs avaient apprécié l’initiative. Qu’à cela ne tienne, l’éditeur revient avec une suite supposée corriger les défauts du premier.

Oh la vache !                    Pour rappel, le monde de Luxendarc (dans Bravely Default) avait été sauvé par Agnès Oblige, vestale – personne très haut placée dans ce qu’on pourrait appeler la religion « cristalline » - ayant  redonné aux cristaux toute leur noblesse, et leur force. Ainsi, tout semblait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes. Bien entendu cela ne pouvait durer, et une nouvelle menace vient troubler cette paix apparente. Suite à l’attaque d’un certain Kaiser, Agnès est enlevée et retenue dans une forteresse volante. Yew, membre de la garde cristalline va donc aller à son secours, rapidement rejoint par quelques compagnons. Le pitch de départ n’est pas des plus originaux, mais il a le mérite de poser le ton : l’aventure ici ne se résumera pas à réactiver les cristaux un par un. Les nouveaux personnages sont attachants et leurs pérégrinations se suivent avec grand plaisir. Mention spéciale à Magnolia, une habitante d’une contrée (très) lointaine qui parle dans un franglais adorable. On ne s’attardera pas sur le scénario au risque d’en spoiler quelques aspects. Sachez juste qu’il réserve quelques surprises, mais les joueurs du premier épisode s’en doutent fortement.

Bravely Second - 7Bravely Second - 17Bravely Second - 12Bravely Second - 10

L’histoire se déroulant à nouveau à Luxendarc, la géographie générale est similaire à celle du premier opus, avec quelques ajustements. Néanmoins, on touche ici au plus gros point noir du jeu : la réutilisation un peu trop massive d’éléments en provenance de Bravely Default comme des villes identiques (avec les mêmes thèmes musicaux) et certains donjons également inchangés. Le sentiment d’exploration en prend un sérieux coup. Heureusement que de nouveaux lieux font leur apparition pour contrebalancer ce sentiment de déjà-vu. On pourrait rapidement taxer le studio de développement de laxisme… Si le gros du travail n’était pas ailleurs. A commencer par le système de jeu globalement identique, mais amélioré en plusieurs points avec notamment la possibilité de paramétrer des macros de combat automatiques fort utiles ou de sauvegarder des compositions d’équipe (classes, etc.) prédéfinies. On notera également la possibilité à la fin d’un combat gagné en un seul tour de continuer dans la foulée sur un autre combat, sans restauration de vos PV et points d’action bien sûr. Voilà un très bon moyen d’effectuer du « leveling » rapide au risque de tout perdre en cas de défaite !


Vêtisphères 2016              Mais c’est surtout dans le système de classes que Silicon Studio a mis le plus d’énergie. Ainsi, si celles de Bravely Default sont encore disponibles via des quêtes secondaires où il faudra choisir de déverrouiller l’une des deux mises en oppositions, elles ont subi quelques modifications d’équilibrage. Plus important encore, le jeu accueille tout un panel de nouvelles classes assez différentes. Au total, on pourra jongler avec pas moins d’une trentaine de classes ! Parmi les nouvelles, on citera le sorcier permettant d’augmenter la quantité de mana dépensée dans un sort pour en modifier le comportement, l’escrimeur qui se repose sur des postures de combat ou encore l’évêque qui augmente l’efficacité d’un sort quand il est utilisé plusieurs fois. Plus étranges, les classes de « félinomancien » et de pâtissier reposent sur l’utilisation d’objets spéciaux…

Bravely Second - 15Bravely Second - 14Bravely Second - 16Bravely Second - 11

Le système social – déjà présent dans le premier opus – est de retour, avec la possibilité d’envoyer des attaques spéciales à des amis, d’utiliser les leurs, de créer des liens de mentorat pour booster nos héros (permettant par exemple d’utiliser des compétences encore non débloquées par vos soins) ou encore réparer une base qui permettra d’accéder à des coups spéciaux dévastateurs ou d’acheter plus simplement certains items. Un nouveau mini jeu fait aussi son apparition : il s’agira ici de confectionner de petites poupées afin de les vendre. Il faudra utiliser le temps et les ressources à disposition au mieux pour faire prospérer l’affaire ! Simple en apparence, ce mini jeu se révèle rapidement addictif et permet de rajouter un peu de durée de vie à un titre qui n’en a pas spécialement besoin. RPG oblige, il faudra de nombreuses heures de jeu (environ en cinquantaine) pour simplement en voir la fin, sans oublier bien évidement le contenu en fin de partie histoire de maximiser ses petits protégés.

test écrit par

  • Graphismes

    9 / 10

    De magnifiques décors et une 3D parfaite.

  • Jouabilité

    9 / 10

    Le jeu comporte beaucoup de subtilités, mais le tutoriel est tellement bien fait qu’on prend le pli très rapidement.

  • Son

    8 / 10

    L’OST comporte quelques pépites. Dommage qu’il y ait tant de reprises du premier épisode.

  • Durée de vie

    8 / 10

    Un RPG avec une faible durée de vie, ça existe ? En tout cas, là, ce n’est pas le cas !

  • Fun

    8 / 10

    Un jeu de rôle à l’ancienne comme on les aime.

• Magnolia et son franglais
• Recette toujours efficace
• Une trentaine de classes !

• Recyclage côté décors et musiques

8 / 10

Verdict

Si on peut reprocher une certaine réutilisation des décors et personnages dans ce Bravely Second, nul ne peut contester sa qualité globale, sans oublier que l’aventure est finalement plus agréable à parcourir que dans le premier épisode. Le rythme est bien meilleur, laissant de côté la redondance caractéristique de l’épisode fondateur. De plus, le nombre de classes de personnages a été revu à la hausse, laissant du coup plus de choix au fan pour monter l’équipe de ses rêves ! Le jeu n’est pas parfait, mais il reste néanmoins un excellent RPG qui mérite toute votre attention.

- / 10

Le verdict des lecteurs

Vous avez joué à ce jeu ? Donnez votre avis !

Commentaires Les derniers commentaires
  • Avatar
    Gabfevri
    le 21 avril 2016 à 14h07


    Bonjour, Bravely Second: End Layer est un jeu vidéo vraiment génial. J’ai adoré me prêter à ce titre, car le gameplay est dynamique, l’univers graphique est splendide et j’ai trouvé la bande-son tout à fait originale. Cette licence a été à la hauteur de mes attentes et je conseille aux fans de RPG de l’essayer. A+
  • Avatar
    Sandrine75
    le 20 mai 2016 à 17h00


    Coucou, ton forum est trop ! Je viens tous les jours et cela me plait beaucoup [url=http://www.suzanne-voyance.com]voyance par mail rapide[/url]
Ajouter un commentaire

Publicité

Infos Jeu

Bravely Second

Bravely Second

8 / 10

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Publicité