> Vous êtes ici :

Preview de Bayonetta 2 sur Wii U

Bayonetta 2

Bayonetta 2

Encore un peu moins de deux mois et les fans de Beat Them All pourront retrouver leur sorcière préférée, celle qui avait mis tout le monde d’accord sur PlayStation 3 et Xbox 360 il y a déjà quelques années maintenant. Un Bayonetta 2 qui voit Hideki Kamiya prendre la casquette du superviseur mais pas d’inquiétude, cette aventure semble n’avoir rien à envier au premier volet… C’est tout le contraire même !

Platinum Star                               Exclusivité Wii U, Bayonetta 2 sortira le 24 octobre prochain en Europe… Un détail qui nous empêche de tout déballer d’un coup d’un seul : preview oblige, il faudra patienter avant de connaitre notre avis final et la note qui va avec. Les impressions qui suivent renvoient par conséquent aux cinq premiers chapitres, le quatrième cachant une confrontation avec le Lumen Sage qui aurait très bien pu faire office de boss de fin ! La tension est palpable et on pourrait considérer ce combat comme le premier gros test de Platinum Games, tant celui-ci demande une maitrise quasi-parfaite du "Witch Time" – on en parlait déjà dans notre test de l’excellent The Wonderful 101 – la fameuse esquive in-extremis qui permet de ralentir tous les ennemis aux alentours pendant un temps limité, histoire de contre-attaquer efficacement et multiplier les dégâts. Le Lumen Sage étant rapide, en plus de cacher une movelist particulièrement complète (magies et invocations incluses), réussir à lui tenir tête à base de combos, esquives, changement de set d’armes d’une simple pression sur ZL s’avère extrêmement gratifiant, d’autant plus que plus vous jouerez bien et plus le spectacle à l’écran fera plaisir aux yeux : rien de mieux que de détruire un boss sans encaisser de dégâts et gagner le joli trophée qui sera souvent dans ce cas de figure en or ou en platine (voire platine pur si vous faites partie de l’élite, mais ça demandera un peu plus de travail).       

Bayonetta 2 - 35Bayonetta 2 - 30Bayonetta 2 - 47Bayonetta 2 - 33

Bayonetta 2 n’est pas avare en options. Vous aurez entre autres la possibilité de choisir plusieurs types de gameplay dont celui utilisé à l’époque dans l’épisode original, éloigner la caméra de la belle demoiselle afin d’avoir un meilleur champ de vision (ce qu’on s’est empressé de faire) ou encore suivre cette aventure avec les voix anglaises ou japonaises (sous-titres en français, anglais, etc. au rendez-vous), une première pour la sorcière : avant cette double sortie sur console Nintendo, la dénommée Cereza ne parlait qu’une seule langue… L’anglais. Et oui, sachez que les deux pistes valent le coup. Côté technique, pas de ralentissements à signaler : le tout tourne à 60FPS et visuellement, le nouveau moteur fait le boulot. On en prend souvent plein les yeux ! Faut avouer que tout est fait pour nous mettre dans les meilleures dispositions : on parlait technique plus tôt, mais le gameplay n’a pas à rougir ; on frôle la perfection. La bande-son s’annonce à la hauteur du premier épisode, et la direction artistique se révèle encore meilleure qu’on s’attarde aussi bien sur les environnements que les ennemis. La variété est au rendez-vous, et les boss sont – on commence à avoir l’habitude depuis le temps – un véritable plaisir à déguster. On parlait du Lumen Sage plus haut mais sachez qu’un chapitre plus tôt on s’amusait à surfer sur un petit bout de bâtiment façon Shinobi, en eaux mouvementées, bien décidé à esquiver tout ce que le pseudo serpent (géant) du ciel nous envoyait à la figure, avant bien sûr de le punir lui et ses congénères juste devant les Portes du Paradis parce qu’on… Aime ça, tout simplement.  

It’s Fox Time !                    Si vous n’avez jamais touché à Bayonetta, on vous conseille d’opter le mois prochain pour une version comprenant les deux jeux. On ne joue probablement pas à un BTA pour son scénario, mais l’histoire contée dans ces deux aventures est intimement liée : vous risqueriez d’être largué dès le prologue. Côté gameplay, on peut toujours s’équiper de deux sets d’arme (par set on entend une arme dans les mains et une autre fermement attachée aux pieds). Vous pourrez enchainer combos avec la faux Chernobog, envoyer l’ennemi dans le ciel, continuer à le punir dans les airs à coups de fouet (Alruna), appuyer sur ZL (si vous avez choisi la même config que Bayonetta) et pourquoi pas continuer le combo à coups de flèches empoisonnées avec Kafka ? La boutique de Rodin est toujours l’arrêt obligé pour agrandir sa movelist et/ou s’acheter une poignée d’accessoires… Et même pas mal de nouvelles tenues comme celle inspirée par un certain mercenaire de l’espace, j’ai nommé Fox McCloud. En plus de gagner plusieurs porte-clés à la mode, la sorcière troquera "L’amour est bleu" (ces quatre nouvelles armes à feu confectionnées par le Père Noël) pour des pistolets en forme d’Arwing. Non seulement ils se révèlent plus puissants, et ils émettront aussi un bruit qui plaira aux nostalgiques. Platinum Games est même allé plus loin dans l’hommage : une fois le costume débloqué, si vous refaites le prologue avec cette nouvelle tenue, un certain passage sera légèrement modifié. Vous savez, celui où Jeanne – debout sur un avion de chasse – vient donner un coup de main ? L’avion en question se transformera ici en Arwing.    

Reste encore un point à traiter avant de se quitter : la coopération en ligne. Jouer en solo permettra de débloquer des "Cartes de Versets", et chacune de ces cartes sera synonyme de nouvelle épreuve dans le mode "Double Apothéose". Malheureusement, faute de personne en ligne, on y a joué qu’en solo jusqu’à maintenant (le 2ème perso étant alors géré par l’IA). Le challenge dépendra du nombre d’halos (monnaie) mis sur la table : une pause qui vaut le détour car l’argent amassé pourra ensuite être utilisé dans le mode histoire. Parfait pour débloquer tous ces produits à 100 000 halos et même plus chez Rodin !

Cinq chapitres qui confirment au moins une chose : la team Little Angels ne s’est pas tournée les pouces durant ces dernières années. Toujours aussi jouissif, Bayonetta 2 semble embarquer tout ce qu’on attend d’un jeu Platinum Games : du 60 FPS, un gameplay ultra solide, de bonnes musiques et des boss fights épiques. Bref, du fun puissance 1000 ! 

Preview écrite par

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Le forum du jeu

Publicité

Infos Jeu

Bayonetta 2

Bayonetta 2

10 / 10

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Publicité