Evénement Multi - Gamescom 2013 - Lego Marvel Super Heroes : impressions

Gamescom 2013 - Lego Marvel Super Heroes : impressions

Gamescom 2013 - Lego Marvel Super Heroes : impressions

Prenez une licence à succès comme Marvel. Plongez-la dans une caisse de briques LEGO. Remuez le tout avec beaucoup d’humour et laissez reposer. Ajoutez un maximum de super-héros pour être sûr que le résultat soit explosif. Vous obtiendrez le nouvel épisode des jeux LEGO Marvel Super Heroes qui reprend une fois de plus la formule qui a fait le succès de la série. Nos premières impressions sur le premier LEGO next gen détaillées brick by brick.

Un fan service très généreux        Depuis que la licence LEGO est la chasse gardée de l’éditeur Warner, la série a sans aucun doute trouvé son ton et son gameplay. D’un côté, du fan service arrosé d’un peu d’humour bon enfant et de pas mal d’autodérision plus destinée aux adultes. De l’autre, un mélange de plateformes, de combats assez simples et d’énigmes qui mettent en avant la modularité des LEGO. Ce mélange a déjà fait ses preuves avec les deux précédents jeux de la série, à savoir LEGO Batman : DC Super Heroes et LEGO Le Seigneur des Anneaux. L’introduction du monde ouvert dans la série avec Batman aura depuis connu une amélioration constante avec le très bon (mais réservé à la Wii U) LEGO City Undercover. Avec ce LEGO Marvel Super Heroes, on ne doit donc pas (du moins d’après ce que nous avons pu voir) s’attendre à une révolution mais plutôt à une évolution calibrée pour les fans de Marvel.

LEGO Marvel Super Heroes - 9

Ce qu’il y a de bien avec les jeux LEGO, c’est que tout est dans le titre. On évolue toujours dans un univers enfantin où certains éléments interactifs sont construits en LEGO. Licence Marvel oblige, cet épisode se déroulera dans plusieurs décors mythiques issus des comics et on nous promet que tous les grands lieux seront au rendez-vous. La présentation du jour (qui tournait sur PS4) dévoilait le QG des super-héros, avec Mr Fantastic des 4 Fantastiques et Captain America (chef des Vengeurs). Un petit tour sur le pont de l’aéronef géant de Nick Fury laissait entrevoir de nombreuses activités annexes comme dans tout bon jeu LEGO qui se respecte. L’instant d’après le démonstrateur du jour (nous n’avons pas pu mettre la main sur le pad à notre grand regret) plongeait dans le vide et traversait les cieux pour une chute vertigineuse et sans temps de chargement. Nos deux héros percent alors les nuages et l’on découvre l’île de Manhattan sous nos pieds.

Un monde ouvert et beaucoup de promesses        L’histoire débutera avec l’arrivée du Surfer d’Argent sur notre bonne vieille Terre. Alors qu’il s’oppose à Galactus qui désire détruire la planète (le pauvre devrait avoir compris depuis le temps qu’il n’y arrivera jamais), ses pouvoirs lui sont retirés et atterrissent à divers endroits du globe. Le scénario principal vous mettra alors successivement dans la peau des Vengeurs, des X-Men, des 4 Fantastiques ou encore de Spiderman. Un casting déjà copieux qui sera gonflé dans le mode libre avec des dizaines d’autres Super Heroes de la licence Marvel. Oui, tout est dans le titre. Le gameplay se révèle très classique et presque copier/coller depuis le précédent Batman. Heureusement, la diversité des pouvoirs et le plaisir d’incarner tous ces héros seront sans doute suffisants pour apporter un peu de nouveautés à une mécanique bien huilée.

LEGO Marvel Super Heroes - 7LEGO Marvel Super Heroes - 10LEGO Marvel Super Heroes - 4LEGO Marvel Super Heroes - 5

Puisque l’on parle de nouveautés, nous avons eu le plaisir de découvrir de nouveaux types de héros, les Big Fig, comme par exemple Hulk. Ces figurines LEGO sont plus puissantes et peuvent soulever des charges plus importantes ou encore détruire certains éléments du décor. Parfait durant les phases de baston, un personnage comme Hulk se révèlera tout de suite plus limité pour certains puzzles. A chacun son rôle, puisque Hulk pourra à tout moment se détendre et reprendre la forme (et les pouvoirs spéciaux) de Bruce Banner. Les quelques phases de combats que nous avons pu découvrir se sont révélées très agréables à l’œil et l’effet "next gen" permet quelques jolis effets à l’écran. Les LEGO semblent encore plus plastique qu’à l’ordinaire tandis que la caméra use et abuse des effets de flou. Bref c’est très léché même si le jeu ne se prête pas à la démonstration de force.

Une recette efficace au service d’une licence mythique         La véritable force du jeu réside bien sûr dans son utilisation de la licence Marvel qui semble ici rassembler toute la crème de la crème de l’univers créé par Stan Lee. À tout seigneur, tout honneur, Stan Lee lui-même aura le droit à sa figurine LEGO, dotée comme il se doit de tous les pouvoirs possibles, rayon laser au travers de ses lunettes, squelette d’adamantium et régénération ou encore la possibilité de se transformer en Stan Hulk (une autre Big Fig) pour le cas peu probable où ses autres pouvoirs ne suffiraient pas. Ce personnage résume à lui seul l’esprit fan service – omniprésent durant la présentation – qui règne sur le jeu.

Pour le gameplay en revanche ne vous attendez pas à de gros changements puisque sur le peu qu’on a vu (la présentation durait une demi-heure, dont la moitié fut consacrée au casting pléthorique), ce LEGO Marvel Super Heroes reprend à la lettre le gameplay des précédents jeux développés par TT Games. Un studio qui rappelle que le titre est avant tout destiné aux enfants, ce qui explique la relative facilité des énigmes et également un level design très dirigiste, malgré un monde ouvert qui nous promet des nombreuses heures de jeu pour tout explorer et débloquer. Certaines zones sont en effet accessibles uniquement avec certains pouvoirs, ce qui vous imposera comme dans tous les jeux LEGO de nombreux allers retours. Mais quand on est un fan de Marvel, ce genre de restrictions est plus un bonus qu’autre chose.



Loin de surprendre les joueurs, LEGO Marvel Super Heroes semble jouer la carte de la continuité. L’atout numéro un de cet épisode est bien sûr l’utilisation de la licence Marvel qui s’apparente pour les fans à une véritable mine d’or encyclopédique et regroupe un casting de plusieurs dizaines de super héros et super vilains. Dévoilé sur PS4, le jeu se révèle très agréable à l’œil, avec de nombreux petits effets léchés et des décors en plastique plus plastique que nature ! On devra donc attendre un peu pour savoir si le soft reprendra certaines des améliorations apportées par l’excellent LEGO City Undercover ou bien s’il se reposera sur une formule classique et efficace. De notre côté, on espère que la formule sera enrichie par quelques nouveautés.

dossier réalisé par
Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire